Sécurité sociale suppression de 4000 postes

by ,

first_imgSécurité sociale : suppression de 4.000 postesFrance – En cette période de rigueur budgétaire, la Sécurité sociale doit appliquer la règle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux.Il ne s’agit pas de licencier 4.000 employés de la Sécurité sociale d’ici 2013. Néanmoins, la moitié de ceux qui partiront en retraite n’auront pas de remplaçant. Cette politique s’inscrit dans un souci d’efficacité du service public, et bien sûr d’économies.À lire aussiLa fin des ordonnances papierLa Sécurité sociale avait déjà vu ses effectifs réduits ces dernières années. Les syndicats s’opposent donc très fermement à une mesure qui les diminuerait encore, surtout dans une telle proportion. Cependant, fait plus rare, le président CFDT de la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam), Michel Régereau, a annoncé qu’il voterait contre ce non remplacement lors du prochain conseil d’administration. C’est la première fois qu’une personne dans sa position s’oppose à un projet gouvernemental si important. Pour lui, cette mesure perturberait grandement le fonctionnement de la Sécurité sociale et empêcherait la bonne gestion des risques. Sa décision pourrait aboutir à un blocage sans précédent.   Le 30 juillet 2010 à 11:42 • Emmanuel Perrinlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *